Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

Serge
Bordeleau

Arts médiatiques
Sylvie
Poulin

Métiers d'art
Formation Abitibi-Témiscamingue

Liens rapides


Programmation et formulaire d'inscription

OPTION A - NOUVEAUX MODÈLES COLLABORATIFS : LA MUTUALISATION AU SERVICE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL

  • S'ADRESSE AUX ARTISTES ET ORGANISMES DE TOUTES DISCIPLINES CONFONDUES

Matériel à apporter : 
- Crayons et carnet de note/papier pour la prise de notes

Description de la formation

9 H 30 - 10 H : ARRIVÉE DES PARTICIPANTS
 
OPTION A:   
10 H À 13 H : NOUVEAUX MODÈLES COLLABORATIFS : LA MUTUALISATION AU SERVICE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL
  avec Rachel Billet
 
Cette formation vous permettra de comprendre les principaux concepts-clés que l’on associe aux
différentes formes de partenariat : regroupement, partage de ressources, collaboration, mutualisation, etc.). Avec quelques
exemples de projets de mutualisation en tête, la formation présentera les étapes d’une démarche type. L’exercice servira
à faire apparaître concrètement les obstacles à considérer, mais aussi et surtout, les opportunités de collaboration, parfois
inattendues, à explorer sans tarder !
Cette formation vous permettra de comprendre les principaux concepts-clés que l’on associe aux
différentes formes de partenariat : regroupement, partage de ressources, collaboration, mutualisation, etc.). Avec quelques exemples de projets de mutualisation en tête, la formation présentera les étapes d’une démarche type. L’exercice servira à faire apparaître concrètement les obstacles à considérer, mais aussi et surtout, les opportunités de collaboration, parfois inattendues, à explorer sans tarder !

13 H 30 à 14 H 30 : DÎNER 
   
14 H 30 à 16 H 30 : PANEL DE DISCUSSION: la matière au cœur de la création, la production, la diffusion

Les 2 groupes du matin ensemble
  

La matière se définit de différentes façons. On dit qu’elle est une substance qui constitue le monde du sensible et que l’on peut reconnaître par les sens, qu’elle prenne ou non une forme déterminée. Ainsi, de quelle façon la matière prend-t-elle forme dans les arts et la culture? Qu’on la façonne ou qu’on la réfléchit, la matière est pour certains un matériau de prédilection, pour d’autres un moteur de création, dans certains cas il s’agit de mots, de son et dans d’autres circonstances la matière prend la forme d’une œuvre aboutie ou d’un corpus d’œuvre. Alors, comment la matière contribue-t-elle à la création, la production? Comment la diffuse-t-on? Peut-on en faire la promotion artistique? Lors de cette journée, nous sommes désireux de connaître la perception et la relation des artistes et travailleurs culturels de différentes disciplines sur la matière qui les entoure et qui nous entoure.

Pour ce faire, c’est cinq expert(e)s du milieu culturel et artistique participeront à une table de discussion afin de nous faire part de leurs points de vue sur le sujet. À partir de leur champ disciplinaire, ils sont appelés à questionner l’apport de la matière dans la chaîne de création (création, production, diffusion, promotion).

Objectifs

VOUS DÉSIREZ AUSSI ASSISTER À LA REMISE DES PRIX?
  
5@7 : Remise des Prix d'excellence en arts et culture de l'Abitibi-Témiscamingue 2019 (Théâtre des Eskers)
  
N'oubliez pas de confirmer votre présence, au plus tard le 1er avril, via le formulaire suivant : https://goo.gl/forms/GpfTGSTI8rOls0PM2. 

Formateur / Formatrice

Rachel Billet s’intéresse aux modèles innovants d’organisation des arts vivants depuis le début de sa maitrise Métiers des
arts et de la culture (Université Lyon 2) en 2007. Sa recherche de fin d’études sur l’écosystème de la danse contemporaine
à Montréal l’amène à rejoindre les membres de La 2e Porte à Gauche de 2010 à 2016, et assurera la Direction générale
de l’organisme les trois dernières années. En parallèle, elle a exercé pendant six ans au sein de cellules administratives de
plusieurs organismes et a assuré des mandats de consultation ponctuels auprès de nombreux artistes. En 2006, elle met
sur pied la Machinerie des arts dont elle assure maintenant la direction générale. Inspirée par la théorie de l’Acteur-réseau
et la force des collaborations, elle oeuvre à soutenir les artistes dans leurs développements professionnels.
Rachel Billet s’intéresse aux modèles innovants d’organisation des arts vivants depuis le début de sa maitrise Métiers des arts et de la culture (Université Lyon 2) en 2007. Sa recherche de fin d’études sur l’écosystème de la danse contemporaine à Montréal l’amène à rejoindre les membres de La 2e Porte à Gauche de 2010 à 2016, et assurera la Direction générale de l’organisme les trois dernières années. En parallèle, elle a exercé pendant six ans au sein de cellules administratives de
plusieurs organismes et a assuré des mandats de consultation ponctuels auprès de nombreux artistes. En 2006, elle met sur pied la Machinerie des arts dont elle assure maintenant la direction générale. Inspirée par la théorie de l’Acteur-réseau et la force des collaborations, elle oeuvre à soutenir les artistes dans leurs développements professionnels.
  
 
 
PANÉLISTES
 
   

Native de Val d’Or, Audrée Juteau est chorégraphe, danseuse et fondatrice de l’organisme de création et de soutien aux artistes L’Annexe-A (qui est aussi un lieu de résidences artistiques). Elle détient un diplôme de l’école de danse contemporaine de Montréal (2003), une maîtrise en arts de l’UQAM (2016) et a été récipiendaire de la bourse DanceWeb 2010 du festival ImPlusTanz en Autriche et du prix chorégraphique David-Kilburn (2015). Elle a dansé pour plusieurs chorégraphes et compagnies pendant plus de 15 ans et elle chorégraphie depuis 2008.

    

Mathieu Gnocchini est un artisan contemporain qui multiplie la création de projets artistiques et commerciaux dans plusieurs domaines, tels que les arts visuels, l’ébénisterie, l’agroforesterie, la restauration mais c’est en maroquinerie qu’il a tout commencé. Avec une collection d’une centaine d’articles de cuir de grande qualité : (sacs à main, porte-documents, articles d’écriture et ceintures), il a reçu le prix par excellence en 2016 pour la qualité de cette collection par le conseil des métiers d’art du Québec. En 2018, c’est une article NOC que le gouvernement du Canada a remis au Président français lors du G20 à Charlevoix. Pour lui, il s’agit de créer pour mieux vivre avec notre environnement.

 

  

Diplômée de l’Université du Québec à Montréal en arts visuels et médiatiques et elle-même artiste multidisciplinaire et photographe professionnelle depuis une dizaine d’années, Marie-Pier Valiquette travaille à titre de directrice du Musée de la Gare de Témiscamingue. Elle apporte au musée son expertise et un vaste réseau de contacts provenant du domaine des arts visuels. Elle siège à la table de plusieurs organismes culturels dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue, dont le Réseau muséal de l’Abitibi-Témiscamingue et la Commission culturelle du Témiscamingue. Blogueuse à ses heures, elle écrit notamment pour la Bouche croche, blogue consacré au Festival de Musique Émergente de Rouyn-Noranda. Son ambition pour le Musée est d’en faire un lieu vivant, rassembleur et novateur ou le patrimoine cohabite avec l’art dans toute ses formes.

Dates

2019-04-10

Lieu

Maison de la culture d'Amos [222, 1re Avenue Est]

Informations supplémentaires

Date limite d'inscription : Lundi 1 avril 2019

Cout : 20$ (Valeur de 200$)

Taille du groupe : Minimum 8, maximum 60 participants

FORMULAIRE D'INSCRIPTION


Formulaire Imprimable
 
La date limite d'inscription est dépassée
Calendrier culturel  
Abitibi-Témiscamingue

Soumettre un événement