Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

Josée
Dinel

Arts visuels
Jean-Guy
Côté

Théâtre
Formation Abitibi-Témiscamingue

Liens rapides


Programmation et formulaire d'inscription

FH1704 – LES DIMENSIONS URBANISTIQUES DE LA CULTURE : STIMULER LA COLLABORATION AUTOUR DE LIEUX ET DE PROJETS

  • S’adresse aux artistes, artisans et travailleurs culturels de toutes disciplines ainsi qu’aux intervenants et acteurs de développement en matière d’aménagement du territoire.

Description de la formation

Si la culture est souvent réduite à un bien de consommation, tel le cinéma, sa portée est en réalité beaucoup plus large – et beaucoup plus territoriale. En effet, celle-ci se déploie toujours dans des lieux qui font partie de notre quotidien (les paysages, les salles de spectacle, les cuisines) ou existent de manière plus éphémère, dans l'espace public par exemple. Dans un cas comme dans l'autre, ces lieux représentent des réalités physiques et sociales saisissables, que l'urbanisme peut – et doit – intégrer dans sa réflexion sur la ville.

Cet atelier propose, dans un premier temps, de revenir sur les outils de l'urbanisme québécois dans le but de les démythifier pour ensuite voir comment ceux-ci pourraient être mis à profit à l'intérieur de projets urbains capables de rassembler les différents acteurs de la ville autour d'un même dialogue. Nous procèderons par la suite à un exercice de sensibilisation aux dimensions urbanistiques de la culture à travers lequel les participants seront appelés à identifier les « lieux de culture », puis à réfléchir à leur intégration dans la ville réelle et projetée. 

Objectifs

 

  • Se familiariser avec les principaux outils opérationnels de l'urbanisme québécois afin de voir comment ceux-ci peuvent prendre en charge les éléments culturels de et dans la ville.
  • Proposer une conception originale de la culture, plus large, qui permet d'augmenter les possibilités par rapport à son inscription dans la ville : au-delà des lieux de diffusion, qu'est-ce qui constitue la culture dans une ville?
  • Reconnaitre la valeur d'une lecture urbanistique de la ville pour une meilleure compréhension des dimensions culturelles qui l'animent : en quoi l'identification de lieux-clés permet-elle de penser la localisation et la mise en réseau des « lieux de culture »?

 

Formateur / Formatrice

Diplômé en géographie (M.Sc. Géogr.) et en aménagement du territoire (M.ATDR), Frédérik Leclerc poursuit actuellement des études doctorales au Département d’études urbaines de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur le déploiement passé et présent des pratiques urbanistiques québécoises en lien avec l’évolution plus générale des savoirs sur la ville et son aménagement. Frédérik Leclerc s’intéresse tout particulièrement aux rapports que l'urbanisme entretient avec le territoire sur lequel il intervient : comment le lit-on? De quelle façon pense-t-on sa transformation?

Dans les dernières années, Frédérik Leclerc a été employé à titre de chargé de cours à l'UQAM et à l'Université Laval, en plus de participer à une série de colloques et de conférences en lien avec l'urbanisme et l'élaboration de projets urbains. Il a également été invité à présenter, devant des élus municipaux, un projet de requalification urbaine et, devant un conseil de quartier, certains éléments relatifs aux outils de l'urbanisme.

Dates

Lundi 13 mars 2017, de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h

Lieu

Centre d'exposition de Rouyn-Noranda (201, avenue Dallaire)

Informations supplémentaires

Date limite d'inscription : Lundi 27 février 2017

Cout : 80 $ (Valeur de 320 $)

Taille du groupe : Minimum 8, maximum 15 participants

FORMULAIRE D'INSCRIPTION


Formulaire Imprimable
 
La date limite d'inscription est dépassée
Calendrier culturel  
Abitibi-Témiscamingue

Soumettre un événement