Conseil de la culture de l'Abitibi-Témiscamingue

Cathy
Pomerleau

Littérature et conte
Phil
Doherty

Musique
Formation Abitibi-Témiscamingue

Liens rapides


Programmation et formulaire d'inscription

FH1304 (gr. 1) - MYTHES ET RÉALITÉS SUR LES PEUPLES AUTOCHTONES

  • S’adresse aux artistes et travailleurs culturels de toutes disciplines

Description de la formation

Permettre aux participants d’améliorer leur compréhension des réalités autochtones et de travailler plus efficacement auprès de ces communautés. Nous apprendrons en particulier que les Amérindiens vivent encore sous un régime de tutelle fédérale qui comporte certains avantages apparents mais aussi de graves inconvénients. Nous verrons lesquels. Mais surtout, nous nous demanderons comment soutenir les Premières Nations dans leur désir de sortir définitivement de ce régime d’infantilisation et espérer bâtir un avenir en commun dans la paix et l’harmonie.

Objectifs

Connaitre l’image des Autochtones, des anciens manuels scolaires à la crise d’Oka.
  Identifier qui sont ces Autochtones prétendument « privilégiés »?
  Évaluer le statut spécial des Autochtones et la tutelle de la  Loi sur les Indiens.
  Démystifier les traités et les revendications contemporaines.
  Découvrir les développements récents et les initiatives de rapprochement entre Québécois et Autochtones.
  Comprendre la vie quotidienne au sein d’une communauté des Premières Nations du Québec.
  Découvrir la réalité d’aujourd’hui dans une communauté autochtone (administration, habitation, développement économique, profil démographique, limitation du système bancaire, éducation, etc.) par Maxime Vollant.
  • Connaitre l’image des Autochtones, des anciens manuels scolaires à la crise d’Oka.
  • Identifier qui sont ces Autochtones prétendument « privilégiés »?
  • Évaluer le statut spécial des Autochtones et la tutelle de la  Loi sur les Indiens.
  • Démystifier les traités et les revendications contemporaines.
  • Découvrir les développements récents et les initiatives de rapprochement entre Québécois et Autochtones.
  • Comprendre la vie quotidienne au sein d’une communauté des Premières Nations du Québec.
  • Découvrir la réalité d’aujourd’hui dans une communauté autochtone (administration, habitation, développement économique, profil démographique, limitation du système bancaire, éducation, etc.) par Maxime Vollant.

Formateur / Formatrice

Anthropologue de formation, Pierre Lepage a d’abord enseigné au collégial où il s’est intéressé aux relations interethniques et interraciales. Par la suite, il a œuvré pendant 33 ans au sein de la direction de l’Éducation et de la Coopération de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Il y a acquis une longue expérience de terrain dans les relations entre Autochtones et non-Autochtones. Entre 1998 et 2008, en partenariat avec l’Institut Tshakapesh, il a coordonné un programme de sensibilisation aux réalités autochtones en milieu scolaire québécois sur le thème : La rencontre Québécois-Autochtones. C’est dans le cadre de ce programme qu’il a réalisé un outil pédagogique intitulé Mythes et réalités sur les peuples autochtones, disponible en version anglaise sous le titre Aboriginal Peoples : Facts and Fiction. Conférencier auprès de publics diversifiés et auteur de plusieurs articles sur les Autochtones et les droits de la personne, monsieur Lepage se consacre désormais à la sensibilisation du public aux réalités autochtones.
Jeune Innu de Pessamit, Maxime Vollant a été directeur de banque avant d’être directeur du département de développement économique de sa communauté. Actuellement, il termine une maîtrise en administration publique à l’ENAP (il est déjà diplômé au programme court en management public de 2e cycle) tout en étant le directeur général du la communauté de Pikogan.
Anthropologue de formation, Pierre Lepage a d’abord enseigné au collégial où il s’est intéressé aux relations interethniques et interraciales. Par la suite, il a œuvré pendant 33 ans au sein de la direction de l’Éducation et de la Coopération de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Il y a acquis une longue expérience de terrain dans les relations entre Autochtones et non-Autochtones. Entre 1998 et 2008, en partenariat avec l’Institut Tshakapesh, il a coordonné un programme de sensibilisation aux réalités autochtones en milieu scolaire québécois sur le thème : La rencontre Québécois-Autochtones. C’est dans le cadre de ce programme qu’il a réalisé un outil pédagogique intitulé Mythes et réalités sur les peuples autochtones, disponible en version anglaise sous le titre Aboriginal Peoples : Facts and Fiction. Conférencier auprès de publics diversifiés et auteur de plusieurs articles sur les Autochtones et les droits de la personne, monsieur Lepage se consacre désormais à la sensibilisation du public aux réalités autochtones.
   
Jeune Innu de Pessamit, Maxime Vollant a été directeur de banque avant d’être directeur du département de développement économique de sa communauté. Actuellement, il termine une maîtrise en administration publique à l’ENAP (il est déjà diplômé au programme court en management public de 2e cycle) tout en étant le directeur général du la communauté de Pikogan.
   
 

Dates

Mercredi 20 février 2013 de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h

Lieu

Pikogan, salle Maniwasi (170, rue Tom Rankin)

Informations supplémentaires

Date limite d'inscription : Mercredi 6 février 2013

Cout : 80$ (Valeur de 320$)

Taille du groupe : Minimum 8, maximum 15 participants

FORMULAIRE D'INSCRIPTION


Formulaire Imprimable
 
La date limite d'inscription est dépassée
Calendrier culturel  
Abitibi-Témiscamingue

Soumettre un événement